Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez | 
 

 [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Paul Chesnay-Taillandier

avatar

Messages : 361
Date d'inscription : 28/05/2014

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Mer 30 Juil - 23:00

Spoiler:
 

Le Conseil d'Etat n'était pas encore officiellement composé. Pourtant, Esteban d'Eu le contactait.

Il s'attendait à autre chose que le sujet de ce message. Tout ceci était fortement déplaisant.

En premier, il fit rédiger la réponse à Esteban. Ensuite il ferait écrire une lettre à l'attention de l'Intendante de Normandie.


Citation :


De Paul William Arthur du Chesnay-Taillandier, Régent du Royaume de France et de Navarre
A Esteban d'Eu


Monsieur,

Je ne vous cacherai pas que votre lettre ne m'a guère plu. Vous avez raison de m'avoir écrit. Vous avez tort de penser que le Gouverneur de Normandie ne respecte pas les lois de notre Royaume. Vous avez raison quand vous dites que ce comportement est inapproprié.

Le charte des maires prévoit que "l'intendant se doit de condamner et de mettre fin à tout propos diffamatoires ou insultants entre les candidats." Si le Gouverneur de Normandie pense que vous avez diffamé, il était de son devoir de condamner vos propos.

Par contre, si aucune loi n'empêche au Gouverneur d'affirmer son soutien à l'un des candidats, ce n'est pas un comportement que je souhaite encourager sous ma régence. Je ne sais pas comment mon cousin régnait, ni les consignes qu'il donnait à ses représentants. Je ne peux pas reprocher au Gouverneur de Normandie de ne pas connaître les miennes. Mais je vais de ce pas la convoquer à une audience pour l'en informer afin que cela ne se reproduise plus.

Recevez toute ma considération Monsieur d'Eu.


Paris, le 30 juillet 1654


Paul Arthur du Chesnay Taillandier

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Anne

avatar

Messages : 3937
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Jeu 28 Aoû - 22:53

Un garde arriva et déposa une missive.



Citation :
 
De Anne De Léon, Grand Chambellan.

Angelique d'Eu
Conseillère a l'accueil de la ville d'EU.
Membre du conseil a l'animation de la ville d'EU.

J'ai bien reçu votre courrier,j'en est pris bonne note.
Je vous ferait parvenir une date ultérieurement pour l'entretiens que nous aurons.
Il vous sera bien sur demander de venir avec une ou deux idées.

Paris le 28 Aout 1653





_________________

Grand Chambellan
«Derrière le masque que je te montre se cache une femme au sourire brisé qui espère qu’un jour, peut-être elle sera heureuse»




Revenir en haut Aller en bas
Anne

avatar

Messages : 3937
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Dim 7 Sep - 22:56

Un garde arriva et déposa une missive.

Citation :
Madame Angélique d'Eu

Je peu vous recevoir le 9 de ce mois pour l 'entretiens prévus pour le poste de responsable des festivités.
Si vous ne pouvez vous déplacer , faite le moi savoir.
Je vous attend au Louvre.
N'oublier pas de venir avec plusieurs idées.

Anne De Léon , Grand Chambellan.

_________________

Grand Chambellan
«Derrière le masque que je te montre se cache une femme au sourire brisé qui espère qu’un jour, peut-être elle sera heureuse»




Revenir en haut Aller en bas
Louis.

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 12/03/2014

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Lun 8 Sep - 17:15

Dans la nuit, l'affiche fut collée par deux hommes que personne n'a pu voir. Du sang de cochon formant tout autour des croix pascale

Citation :
Pour le couard, et son ami gougeât le félon.

Vos Crime de lèse majesté,
Le couard et le félon,
vous ferons passer sous le couperet,
et nous en danserons

Vos cadavres seront brûler,
Votre famille embrochée
Ainsi le monde,
Sera débarrassé de vos mauvaises ondes.
Revenir en haut Aller en bas
phillipe

avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 06/06/2014

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Jeu 11 Sep - 22:20

Même punition mais plus loin de Vincennes cette fois ci. Le cheval traverse sans faire d'arrêt Rouen pour arriver devant le Manoir des Quatre Coeurs. Le jeune homme saute à terre et pénètre dans la cour pour se diriger vers la porte. Il frappe doucement et tout comme pour sa première visite demande que le pli soit remit de toute urgence.
Le domestique ayant bien comprit notre soldat retourne à sa monture pour retourner - non vers la caserne mais - vers la maison de son Caporal ce qui est plus plus rapide pour faire son rapport.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Esteban d'Eu

avatar

Messages : 1525
Date d'inscription : 19/08/2010
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Sam 14 Fév - 18:49

Des mois s'étaient écoulés, et le manoir paraissait soudain aux yeux d'Esteban bien vide, dès qu'il en franchit le seuil. A croire qu'il n'y avait plus âme qui vivait en ce lieu depuis longtemps...

Comment expliquer tous ces changements en quelques mois ? Sa propre disparition avait été un mystère pour plus d'un, mais avait-il eu le choix réellement ?
Que faire contre un individu qui frappait sournoisement à visage masqué, anonymement, et qui de plus apparemment avait ses entrées même au Palais du Louvre, alors que ce lieu était sensé être la garantie parfaite de leur protection, à sa famille et ses amis ?

Esteban avait alors prit une décision, qui allait lui en coûté par la suite, mais bien plus qu'il ne l'avait cru au départ.

Sa charge de Chancelier et Garde des sceaux du Royaume, lui était alors apparue comme une entrave, ne lui permettant pas de veiller efficacement et correctement à la sécurité des êtres qui lui étaient chers, et de plus qui pouvait de fait, passer pour abus de pouvoir ou privilège, s'il usait de sa fonction... Il avait bien au départ laisser faire la prévôté et suivi scrupuleusement les consignes de sécurité du Régent, en déplaçant sa famille au Louvre, mais rien n'y fit et les menaces se firent de plus belles et bien plus pressantes.

C'est de là qu'il se mit à réfléchir à la situation, et qu'un plan germa petit à petit en lui.
Esteban opta pour sa mise en application immédiate organisant du coup sa disparition, abandonnant pour cela ses charges, qui pour lui n'avaient rien de mirobolantes, tant l'obscurantisme de sa soi-disant formation auprès du premier Ministre de l'époque était restée aux prémices d'un rendez-vous, lui laissant un goût amer de pied de nez monumental.

Et que dire de ses proches qui espéraient obtenir un poste au sein de la justice...?
Bien délicat pour lui, de traiter leurs candidatures sans faire illusion de prosélytisme et de favoritisme aux yeux d’autrui, alors que personne d'autre hormis ses dictes proches ne s'était annoncé comme volontaire..., et ce n'était pas faute d'avoir attendu. Pour lui tous le monde devait avoir ses chances, et il lui fallait pour cela les traiter à pied d'égalité, l'occasion ne lui en avait pas été donné, par faute de candidature étrangère à son proche entourage.

Donc pour en revenir à son plan, il avait le mérite de lui laisser les coudées franches, pour démasquer le malfaiteur ou conspirateur à l'attente de leurs précieuses existences, ainsi que ses éventuels complices, mais pour se faire, il fallait que cela paraisse réel.
Pas question de mettre quiconque au courant, surtout pas ses proches, même si cela devait les faire souffrir, et le marquer à son tour... Il y en allait de leurs vies.

Ainsi durant de longs mois Esteban disparu, mais d'autres personnages firent leur apparition.

C'est grimé, déguisé, interprétant à tour de rôle, différents types de personnages selon les situations auxquelles il avait à faire face dans son enquête, qu'il erra dans les rues de la capitale, arpentant des lieux parfois malfamés, mais aussi de très chics et pompeux, épiant les faits et gestes, de l'être envers qui ses soupçons et ceux de son aimée s'étaient portés.

Tantôt mendiant, cocher, une fois valet de pied au Palais, charretier, livreur et même une autre fois lavandière, pour finir ces derniers temps, sérigraphiste dans une certaine imprimerie parisienne..., Esteban avait ainsi pu approcher et surveiller, sans se faire ni repérer, ni surtout démasquer, les agissements de l'homme soupçonné d'être la cause de leurs maux. Et bien lui en avait pris, car il tenait aujourd'hui, là en son portefeuille de cuir, les preuves de ses sournoises malversations.


Mais c'est bien connu, car évidemment généralement le cas... C'est au moment où l'on croit enfin mettre le grappin sur le coupable, qu'il se dérobe subrepticement sous vos yeux, et disparait de la circulation...

Deux évènements passés dernièrement, s'étaient alors bousculées en ses pensées.
La première tout comme lui, l'homme avait été destitué de ses fonctions par le Régent, et donc n'avait logiquement plus ses accès au Palais depuis  la mi-décembre de l'année passée.
La suivante, un mois plus tard environ, fut l'information apportée à Esteban, qu'un nouveau protagoniste faisait son entrée en ce lieu, et comme par hasard, avait pu rencontrer, et approcher très fortuitement de manière privée son aimée, sa douce, sensée être protégée de près par des gardes du Palais... C'est d'ailleurs depuis ce même jour , qu'Esteban avait perdu la trace de son coupable, et qu'il ne refit plus jamais surface.

Étrange pourrait-on penser !

Et pourtant, pas tant que cela, si l'on y réfléchissait bien...


Que lui restait-il aujourd'hui ?

Plus rien, hormis sa fortune et une frustration, un sentiment d'échec des plus douloureux...

Sa femme n'avait pu affronter l'épreuve de sa disparition, son amour à son égard, qu'elle qualifiait pourtant d'incommensurable, n'avait pas tenu à cinq mois d'absence, et elle s'était aguichée comme par malheur de ce fortuit et impertinent nouveau venu. Homme qui comme l'annonçait leur malfaiteur dans ses vils projets pour son propre compte, avait récupéré en très peu de temps, la mairie de Eu. Pur hasard ? Ou y avait-il un lien imperceptible pour l'heure...
Esteban ne su le dire ses pensées devenaient malgré lui de plus en plus confuses.

Son alliance sacrée retirée de sa dextre depuis longtemps paraissait-il, sa douce se préparait à accueillir dans la chaleur et la douceur de ses bras, un être qui se voulait charmeur et enchanteur à priori, le présentant surement prochainement à leurs enfants comme leur nouveau père, du moins en substitution du vrai qu'elle venait sans scrupule de rejeter.

Dur d'imaginer la scène, dur de résister à l'indicible douleur de ce déchirement. Et le pire... qui pouvait savoir, ou ne serait-ce imaginer, ce qu'il se cachait réellement derrière ce nouveau prétendant ? Mais encore une fois peut-être s'égarait-il, et divaguait sans fondement, en crise à ce mal qui depuis peu le rongeait, et l'empêchait d'avoir les idées claires.

La veille au soir en taverne, Angelique lui avait énoncé son souhait, celui de rompre son serment, malgré un langage fort différent quelques minutes auparavant l'arrivée impromptue de l'individu, suivi de près par l'indéfinissable Mercedes, toujours là pour se mêler de tout et d'appuyer ces vassaux dans d'indicibles projets, et par amour pour elle, Esteban ne pu que lui rendre oralement sa liberté, lui déposant à son tour l'alliance dont lui encore, honorait sa valeur symbolique, la portant au doigt.


C'est ainsi plongé dans ses pensées, qu'Esteban s'était assit sur le perron, les yeux perdus au loin, scrutant l'horizon, essayant de faire un point, pour un avenir du moins incertain.

Que devait-il faire maintenant ?


Dernière édition par Esteban d'Eu le Sam 14 Fév - 23:03, édité 3 fois (Raison : Rectification apportée)
Revenir en haut Aller en bas
Caïus Pupus

avatar

Messages : 1097
Date d'inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Sam 14 Fév - 19:48

Avé !

Il va falloir revoir votre copie LJD Esteban.

1. Où sont les RP de votre personnage tentant de démasquer l'auteur des menaces ? Pas de RP précédents = pas de suites fondées sur rien.

2. Ce que vous narrez sont les pensées de votre personnage, pas la vérité. Vous présentez Louis-Oscar comme le coupable. Ce qui n'est pas le cas. Et si c'était le cas votre personnage n'aurait aucun moyen de le savoir si RP préalables.

Donc merci de modifier votre RP en faisant la "conversion" entre la narration et la narration de la pensée.

Et comme je vous connais (vous = LJD Esteban, LJD Cococcinelle, LJD Mercedes...) et que je connais vos mélanges RP/HRP, je ne veux pas voir de joyeux adjectifs pour vous en prendre aux perso/joueurs sans que les autres puissent répondre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Angélique LeRoy

avatar

Messages : 777
Date d'inscription : 22/08/2011

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Dim 15 Fév - 22:04


Angelique referma la derniere malle puis regarda autour d'elle vérifiant qu'elle n'oubliait rien.Puis elle fit descendre ses malles et les fit installer sur une carriole

Elle descendit a son tour et avant de sortir déposa une lettre bien en evidence ainsi que son trousseau de clés.C'est sans un regard qu'elle quitta le manoir


Citation :
Eu le 15 Fevrier 1655

Estéban

Par cette lettre je vous confirme que je met fin a ce mariage.En effet il n'est plus possible pour moi de partager ma vie avec un homme qui m'a menti pendant des mois

Vous n'avez eu aucune confiance en moi et avez preferé me faire croire a votre mort sans aucune pitié pour moi..et pire vous m'avez fait surveilller par un homme qui

aurait eu acces au Louvre sans se faire reperer...Je ne sais qu'en penser

Je n'ai pas admit la façon que vous avez eu de vous en prendre Monsieur Louis-Oscar .Tres vil de votre part.Vous vous permettez de le critiquer et pire de lui preter des intentions

qu'il n'a pas.Cet homme est honnete,franc et sincere

Ma decision est donc prise...je met fin a ce mariage et vous rend votre liberté....profitez en a bon escient

Angelique Leroy
.
Revenir en haut Aller en bas
Esteban d'Eu

avatar

Messages : 1525
Date d'inscription : 19/08/2010
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Dim 15 Fév - 22:57

Sa virée effectué sur le port, Esteban avait fait un crochet par le marché, et un passage à la taverne, avant de se présenter au bureau du conseiller à la sécurité de la ville, pour lui faire part d'infractions sur la foire. Chemin rentrant, chevauchant sur la route qui menait au manoir, il croisa à contre-sens une carriole, dont les malles chargées et apparentes, lui laissaient présager de leur propriétaire.

Arrivé au manoir, il déposa sa monture dans l'écurie, avant de se diriger vers la résidence et d'en franchir le seuil. Là devant lui sur la petite commode, reposait sagement un trousseau de clés, recouvrant une lettre manuscrite.

Dégageant délicatement le pli, il le passa d'abord près de son visage pour en humé le parfum délicat, tout en fermant les yeux, pour mieux s'en  imprégner, se remémorer les instants les plus doux, passés à ses cotés.  Puis l'ouvrant il le lu, sans grande conviction...


Effectivement, la lettre ne lui apprenait rien de plus, que ce qu'elle lui avait déjà dit en taverne la veille au soir, dès la présence de son prétendant à ses cotés, et celle de Mercedes.


*A quoi bon l'écrire alors...?* pensa t-il.

*Une façon comme une autre de s'en persuader surement...*


Il déposa le pli à peine fermé sur la commode, puis grimpa les escaliers en direction de la chambre de leurs enfants...

*Nos enfants...*

Pendant ces brefs moments de rencontre, à aucun moment leurs progénitures n'avaient été évoqué, et même dans sa toute dernière lettre, Angelique n'en faisait nullement état, comme si pour elle, il n'était plus leur père, et n'avait plus rien à savoir de leur devenir, ou même à chercher à les revoir.

Ce moment terrible de brève conscience, était un coup de poignard de plus qu'il recevait, rajoutant une douleur intense supplémentaire à la plaie béante de ses blessures. Il resta alors là, s'asseyant dans un recoin de la pièce, adossé au mur, prostré dans ses souvenirs, essayant en vain de rattraper les miettes d'un bonheur déchu, dans cette chambre d'enfant vide de sa magie, et de leur amour...
Revenir en haut Aller en bas
Gontran

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 19/02/2013
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Mar 17 Fév - 23:45

Gontran ce vieil homme, n'en avait pas cru ses oreilles...

Les rumeurs des mois précédents n'avaient pas aidé non plus, pour garder des pensées positives et optimistes, à propos d'une survie éventuelle d'Esteban, suite à l'annonce furtive mais non officielle, d'une disparition des plus soudaines, et des plus mystérieuses.

Pourtant, il n'avait pas douté au début, espérant que la lumière viendrait rapidement, sur cette ténébreuse affaire...
Jusqu'à ce que, apprenant par personnes interposées que la femme de l'ancien maire avait retiré son alliance, il ne pu se contenir, le doute l'assaillant, la raison vacillant, les pensées les plus noires le submergeant, l'espoir s'était terni et avait fini par s'éteindre, du moins le crut-il...

Le pauvre Gontran, déjà bien éprouvé en sa propre existence au sein de sa famille, en avait pleuré à chaudes larmes (pratique l'hiver ^^), pensant alors résigné, que tout était perdu.

Comment expliquer alors tant d'émoi en ce vieux bonhomme, lui dont la lignée n'avait rien de similaire ou comparable, à celle du disparu et de sa famille ? Lui qui simplement, n'avait fait que croiser sa route, un jour où tout se dérobait sous ses pieds...  Lui dont l'obscur devenir d'alors, avait été éclairci par cet homme qui lui paru si simple, mais entier, doté d'un amour de son prochain, bien au delà pour lui, du commun des mortels.

Peu d'êtres humains sur terre, dans sa longue existence, n'avaient eu ce privilège d'avoir autant de valeurs à ses yeux, et c'est comme un fils depuis, qu'il l'estimait et envers qui, il partageait son amour paternel, rayonnant d'une fierté bien difficile pour lui à dissimuler.

Or ces derniers jours, la rumeur s'inversa..., une étincelle d'espoir jaillit en sa vielle carcasse...et n'y pouvant plus, le vieux Gontran alla aux nouvelles.

S'approchant de l'immense demeure qui paraissait au loin à priori désertée... Un petit clin d'œil par le biais d’une faible lueur vacillante à une des fenêtre de l’étage, lui redonna de l’entrain pour poursuivre sa quête. Il gravit les marches du perron, non sans mal, et de sa modeste canne martela faiblement mais assez distinctement la lourde porte, faisant résonner trois coups bien prononcés.


TOC...TOC...TOC........

Son cœur battant fort, se mêla à l'unisson aux trois coups martelés, et poursuivit vieillissant sa destiné, s'en faisant intérieurement l'écho...
Revenir en haut Aller en bas
Esteban d'Eu

avatar

Messages : 1525
Date d'inscription : 19/08/2010
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Mer 18 Fév - 3:13

TOC...TOC...TOC........

Ainsi résonnèrent ces coups frappés au seuil du "Manoir des Quatre Cœurs", dans la tête d'Esteban.

Une lueur trouble se fait alors à son esprit embrumé, tout comme devant ses paupières s'entrouvrant lentement, et s'associe peu à peu, à la vision qu'il perçoit.
Il est couché au sol, son dos toujours contre le mur de la chambre des enfants, recroquevillé sur lui même, comme un fœtus avant d'émerger à la vie extérieure, absent, hagard...

Il lui faut un certain temps d'adaptation, pour discerner à la lueur de la flamme vacillante d'une chandelle prête à s'éteindre, car en presque totalité consumée, les objets qui perdurent en ce lieu dorénavant drapés de linceuls immaculés.

Tels des fantômes, ils dansent joyeusement devant lui comme pour le narguer, se moquant outrageusement du malheur qui le frappe.

Se redressant lentement, sortant d'une sorte de léthargie, Esteban réalise enfin où il se trouve, et met fin à cette danse macabre, reprenant pied peu à peu, en adoptant une position verticale.

Ses premiers pas sont incertains, les jambes encore raides et engourdies dû à sa position de prostration, dont il ne sait exactement pas combien de temps elle a pu durer, tant il a l'impression de tituber.
Des fourmillements parcourent alors ses membres antérieurs, et doucement l'assurance qui le caractérise d'ordinaire, reprend le dessus.
De plus, c'est encore un peu vague..., mais il se rappelle...

Soudain..., Esteban tend l'oreille..., car des bruits provenant d'en bas l'alertent.

Ni une ni deux il sort de la chambre, refermant doucement la porte de celle-ci derrière lui, et s'engouffre tel un félin à pas feutrés, dans les escaliers pour se rendre à l'étage d'en dessous.
Revenir en haut Aller en bas
Gontran

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 19/02/2013
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Ven 20 Fév - 2:43

Pas de réponse...

Pourtant sa vue bien qu'atténuée vu son grand âge, ne pouvait l'avoir trompé, pensait-il. Le vieil homme en était persuadé, du moins l'espérait-il.

Prenant son courage à deux mains, Gontran posa sa dextre burinée par le temps et le dur labeur, sur le pommeau de cuivre de la porte, pour le faire tourner, tout en exerçant une poussée modérée sur l'huisserie. La porte d'entrée visiblement non verrouillée, n'opposa aucune résistance, et dans un léger grincement pivota sur ses gonds.

La porte béante, Gontran jeta alors un regard circulaire sur le hall...

Personne...

Mais là, sur le guéridon de l'entrée, reposant sur un lit léger de poussières blanchâtre, un pli semi ouvert, et un trousseau de clés, reflet des seuls témoins d’une présence pas si lointaine que cela, aux vues de stries partiellement marquées, sises aux contours des dictes objets, qui paraissaient ainsi avoir été manipulé très récemment. Avec audace et curiosité, il en releva un pli, et débuta une lecture du message inscrit. Il était très court, et eut tôt fait de le finir avant qu'un léger bruit dans les escaliers, ne le détourne de son espièglerie, lâchant le bout de la lettre soulevé de son index, et tournant son visage vers la source, cause de son alerte.

C'était bien lui...


- Par Pascal... c' bien vous... messire Esteban !

- Gontran...!!!

Les deux hommes se regardèrent, le cœur ému réciproquement de ces retrouvailles, et Esteban fit le premier pas, prenant la main du vieil homme chaleureusement dans la sienne, une fois arrivé à sa hauteur.

- Heureux de vous voir mon vieil ami...


- Moi donc, messire Esteban...

- Mais qu' vous est-ce donc arrivé ? Pourquoi tant d' mystère ? Quel en était le but ? Savez l' chagrin que vous avez pu engendrer chez vos proches, à votre disparition ?


Beaucoup de questions se bousculaient chez le vieux bougre, et il lui avait fallu faire le tri pour donner priorité à celles qu'il jugeait les plus pertinentes pour commencer...

- Je sais Gontran, c'est bien triste, mais croyez moi il fallait que cela soit ainsi... Je n'avais à mon sens pas d'autre choix...

- Vous étiez au courant des lettres anonymes, dont le contenu proférait des menaces de mort à l'encontre de ma famille et de mes amis ?
- Et bien sachez que malgré notre déménagement sur décision du Régent, pour notre protection, au sein même du Palais du Louvre...
Rien n'y fit, et même en ce lieu les affiches parsemaient les bureaux ou les couloirs.
Il n'y avait plus de sécurité, et il me devait d'agir... pour l'amour de mes proches.
La seule solution qui m'est venue à l'esprit, était de disparaître.

D'une cela allait surprendre l'individu, et peut-être lui faire gaspiller de son temps à me rechercher, et non à fomenter les détails de l'un des assassinats annoncés dans ses sombres dessins...

De deux, cela me permettait d'agir en toute discrétion, adoptant grimé, différents personnages pour mieux épier les faits et gestes de l'homme soupçonné d'être à l’œuvre derrière ces affiches anonymes


Le regard du vieil ami se posa sur celui d'Esteban, comme celui d'un père, comprenant maintenant les raisons profondes qui avaient poussé cet homme à tout abandonner, aux bénéfices de la certitude, d'une vie saine et sauve pour ses proches...
Ce n'était donc pas sans raison, mais bien pour une juste cause, et des plus nobles, quitte à en perdre tous ses acquis, son prestige en sa nouvelle fonction, son propre bonheur, entachant celui de ceux qu'il aimait et qu'ils l'aimaient, et même son honneur aux yeux des ignorants, comme lui-même avait fini par le croire.


- J' comprends mieux messire Esteban... Et n' vous jetterai pas la pierre, car je n' connais nul homme dans le royaume, capable d' faire preuve d'un acte aussi désintéressé, et d' manière calculée, car j' pense qu' vous saviez parfaitement tous c' que vous risquiez d' perdre..., et c'est l' cas n'est-ce pas ?

Esteban ne dit mot, mais baissa la tête terrassé par la justesse des paroles du vieillard, en guise d’acquiescement.

- Mais j' crois savoir qu'au niveau de la comprenette, c' n'est pas le cas d' tout l' monde..., surtout pas d' votre aimée.
Elle n'a pas compris les raisons profondes qui vous ont poussé à l' faire... C'est ça ?


Le jeune homme ne disait toujours rien, accablé par la souffrance qu'il s'était auto-infligé, dans le choix qu'il avait prit parti d'adopter. Presque honteux d'avoir penser aux autres dans le meilleur de leurs intérêts, alors que cela n'avait pas été compris, plutôt que de répondre à son élan du premier instant, celui de rester près de sa femme et de leurs enfants et de les chérir de tout son cœur, mais avec l'angoisse constante d'être frappé à chaque instant.

Gontran voyait maintenant comme à livre ouvert en lui, et ne pouvait le blâmer. La souffrance que s'était infligé et s'infligeait encore cet homme, était au delà de son imagination, car sûrement l'aimait-il encore..., comme au premier jour.


- J' peux aussi la comprendre Esteban, j'ai été comme elle, j' vous l' confie... J'ai fini par douter. J'en suis peu fier aujourd'hui... Voyez..., c'est à partir d'cet instant précis, qu'vos routes s' sont séparées, et n'y aura pas d' retour possible dans l'immédiat, ni voir même avant fort longtemps... Les femmes sont ainsi faites... elles ont l'rancune tenace...
Seule l'vieillesse pourra lui apporter un' certaine sagesse, et c'est d'là qu'elle comprendra... mais il sera trop tard d'toute manière, vous n'serez plus les mêmes, car vos vies séparées auront terni l'harmonie parfaite qu' vous formiez !


Esteban l'écoutait humblement, non sans des larmes instinctives, venant le harceler aux bords des paupières, et qu'il réfrénait tant qu'il pouvait, se disant que ce vieux bougre avec son "franc-parler", en avait plus sous la caboche que bien des gens de son entourage. Cela l'ému tant et si bien, qu'il le prit chaleureusement dans ses bras, pour le serrer avec tendresse et grand respect.
Revenir en haut Aller en bas
Esteban d'Eu

avatar

Messages : 1525
Date d'inscription : 19/08/2010
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Dim 22 Fév - 0:32

Le vieil homme l'avait profondément touché. Ému au plus haut point, Esteban avait du mal à reprendre le dessus, ses enfants lui manquaient ainsi que sa femme, malgré qu'il savait pertinemment pour cette dernière, qu'elle ne l'était plus réellement, seulement sur des actes officiels, que seule une procédure pouvait rompre, et qu'il n'y avait plus aucun espoir de retour.

- Gontran... Mon vieil ami... Je suis désolé, si je vous ai fait de la peine, et lever le doute en vous. Mais soyez-en persuadé... Si j'avais pu faire autrement...!

- N'vous mettez pas martèle en tête, m'ssire Esteban... Les choses sont ainsi faites, il faut maintenant aller d'l'avant.

- Oui, vous avez raison. Je vais aller rendre visite à mes amis déjà, et essayer de reprendre du poil de la bête comme l'on dit...


Gontran fit alors une drôle de tête, l'air bien embarrassé...

- A c'propos... Il faut qu'j'vous dise Esteban...

Le vieil homme marqua une pause, qui fit tressaillir d'avance le jeune homme...

- Messire Sep est mort, y a d'ça quelques mois déjà, durant qu'vous étiez à la Capitale...
Et malheureusement Dame cococcinelle n'a pas tardé à l'rejoindre, ces jours derniers. J'ai reçu une lettre d'sa part qui vous est destinée. Tenez !


Gontran lui tendit la lettre, et d'un geste pieu, retira son chapeau, qu'il tint des deux mains à ses devants, l'air confus et navré de ce qu'elle pouvait contenir.

Esteban, s'en empara et d'une dague qu'il sorti de sa ceinture, en rompit le sceau qui la scellait. Libre enfin de s'ouvrir et de se révéler, l'enveloppe n'offrit aucune résistance quand le jeune homme en extirpa le pli qui y était glissé, afin de le lire.




Citation :

Cher Esteban,


C’est avec douleur que je prend la plume afin de coucher sur le papier mes dernières volontés.


L’heure est venu pour moi de vous dire adieu, espérant que la peine qu’il en découlera, ne vienne à son tour semer le désespoir en vous.
Ma vie n’a plus de sens depuis la mort de mon bien aimé Sep, j’ai eu beau essayer de survivre mais le courage me manque, je sens que mon heure approche. La douleur est bien trop grande et m’afflige de trop dans mes responsabilités en tant que mère, et ce n'est pas la vie que je souhaite leur faire partager.

C'est pour cette raison que j'ai pensé à vous, vous mon ami qui êtes leur parrain. Il ne peut y avoir de meilleurs personnes pour veiller sur eux, et leur inculquer, les bonnes valeurs, ainsi que le respect d'autrui, si demain je ne suis plus.
Je vous lègue donc par cette lettre en guise de testament, la charge de leur offrir un avenir prometteur, et vous concède mes biens propres, ainsi que ceux hérités de mon défunt compagnon. Il y en a assez je pense, pour m’offrir une modeste sépulture aux cotés de Sep au sein du cimetière de la ville, mais surtout pour faire face aux dépenses qu’occasionnera l’éducation de ma descendance, mes derniers amours.
Dites leur bien que je les aimerai à jamais, et que je veillerai de là-haut sur eux durant toute leur vie.


Bien à vous très cher Esteban, mon fidèle ami, et que Pascal veille sur vous tous.



Cococcinelle

Revenir en haut Aller en bas
Gontran

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 19/02/2013
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Dim 22 Fév - 4:09

Le vieux bougre vit alors Esteban pâlir, ressentant le désarroi qui devait s’emparer de lui.
L’annonce soudaine de la mort de deux de ses plus chers amis de longue date, ne pouvait que mal venir en cet instant déjà assez sombre. Comme si le sort avait décidé de s’acharner sur lui, les éléments sur lesquels la vie du jeune homme s’était construite peu à peu, s’écroulaient les uns après les autres. Que faire dans ces cas là, pour essayer de remonter le moral à la personne devant vous, personne dont la vie s’effritait tel un château de sable, rongé par les vagues incessantes d’une marée montante ?

Gontran, vit Esteban en rester coi, et lui tendre la lettre pour qu’il la lise, n’ayant certainement pas la force de lui expliquer son contenu.

Le vieil homme s’en saisit et déchiffra le sens des lignes couchées sur le vélin, ne sachant que dire à son tour, pour soulager ce jeune homme qu’il considérait presque comme un fils.

Si, il aurait pu lui dire que les enfants de Dame cococcinelle avaient été recueillis par ses soins après le décès de leur mère, et qu’il s’occupait pour le moment d’eux, avec l’aide de sa fille. Mais à quoi bon le lui dire maintenant, il préféra que le jeune homme se reprenne de lui-même, ne voulant l’accabler de nouveau, préférant pour le moment assumer cette charge, le temps qu’Esteban reparte du bon pied et lui pose la question.

Car il avait foi et espoir en lui, sachant qu’il en était capable, qu’il avait la faculté de rebondir et de faire face avec courage et détermination...
Revenir en haut Aller en bas
Esteban d'Eu

avatar

Messages : 1525
Date d'inscription : 19/08/2010
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Dim 22 Fév - 19:39

Un long moment dura sans qu’aucun des deux protagonistes n’ose adresser un seul mot à l’autre.
Puis Esteban sembla ressortir d’un rêve étrange, d’une torpeur pleine de mélancolie, un voile venait de se lever.
Il prit enfin la parole…


- Et ses enfants Gontran… Où sont ses enfants ?

Le vieil homme n’avait plus le choix, lui qui voulait un temps encore le préserver d’une tâche supplémentaire ne pouvait plus reculer, la question était posée.

Gontran ne se fit donc pas prier et confia aussitôt à Esteban qu’il s’en était chargé et qu’ils étaient donc actuellement sous bonne garde et bon hospice de la part de sa fille. Le jeune homme acquiesça et le remercia chaleureusement, avant de décider qu’il était temps qu’il prenne le taureau par les cornes et règle les affaires en cours qu’on venait de lui signaler.


- Merci encore, mon vieil ami ! Je vais devoir y aller maintenant, j’ai fort à faire me semble.
Je viendrai vous voir plus tard chez vous, prendre contact avec les enfants. Pour le moment je vous les confie, vous avez déjà tant fait pour eux, et la confiance s’est sûrement installée entre vous… Un nouveau et soudain changement pourrait de nouveau les perturber. Je préfère donc attendre un peu, et y aller en douceur...


C'est sur ces paroles qu'il prit congé du vieil homme, et alla aux écuries pour chercher sa fière monture. Gontran le vit alors filer à toute allure, galopant les cheveux au vent déterminé à accomplir les tâches qu'il s'était fixées, dont celles qui lui avaient été alloué. Mais avant cela un petit passage au cimetière de la ville s'imposait...
Revenir en haut Aller en bas
Esteban d'Eu

avatar

Messages : 1525
Date d'inscription : 19/08/2010
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Lun 23 Fév - 22:15

Le 22ème jour du mois de février 1655

Le jeune homme rentra que très tard dans la nuit, ayant passé un grand temps en auberge, après sa visite au cimetière, ne serait-ce pour papoter avec des clients, têtes nouvelles ou pas, mais aussi écrire maintes lettres, dont celle certainement la plus importante pour l'heure, auprès des autorités ecclésiastiques de la ville, pour les obsèques de feue son amie cococcinelle.

D'un sommeil agité, il fut tiré du lit au matin par le chant du coq, qui n'avait d'égard que pour lui même, et les gallinacées de son entourage. L'encas du matin fut alors prit sur le pouce, avalé en moins de temps qu'il n'en fallut pour le préparer, juste après ses ablutions matinales, aimant il n'est pas coutume à cette époque..., se sentir propre.

Paré, il ne lui fallut pas plus de temps pour sortir et prendre sa monture filant de nouveau à vive allure vers la ville...


A son retour, tard dans la soirée, il n'était plus le même, et surtout, il n'était pas seul...

Dur en cette nouvelle lune de distinguer dans la pénombre les contours d'une silhouette plus ample que d'ordinaire. Pourtant en se concentrant bien, la forme dans l'ombre n'était pas celle d'un homme, mais représentait en fait un groupe de personnes blotties les unes contre les autres.

Qui aurait pu alors en connaître leur identité ? Difficile de se faire une idée, sans avoir eu un aperçu de la journée passée. Car l'émotion fut à son comble ce jour là, lorsque Esteban fut en présence de deux petits êtres innocents des malheurs alentours, pour certains vécus et donc subis. Maintenant ils dormaient à poing fermé, lovés chaleureusement dans les bras de deux adultes, l'un d'une stature marquée et imposante, l'autre plus frêle et plus petite.

Silencieusement s'approchant, ils pénétrèrent dans le manoir, gravirent les escaliers, et déposèrent avec soin et grande délicatesse, les enfants dans les lits.

Un murmure se fit alors entendre, d'une voix pas trop grave, mais plutôt suave, se voulant rassurante et bienveillante à l'égard des deux chérubins, tendrement endormis.


- Faites de beaux rêves doux angelots, nous sommes tout à coté, et veillons sur vous...!


- Bonne nuit Ange... Bonne nuit Gabriel...
Revenir en haut Aller en bas
Esteban d'Eu

avatar

Messages : 1525
Date d'inscription : 19/08/2010
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Mer 25 Fév - 13:47

Le 23ème jour du mois de février 1655...

Tard dans la matinée, Esteban se réveilla aux cotés d'une jeune femme dont la beauté naturelle, et la douceur de son grain de peau, prêtait la comparaison à une déesse. Leurs corps dénudés érotiquement entrelacés, partageant encore leur chaleur mutine des ébats de la nuit.

Nuit si l'on peut dire..., qui se prolongea jusqu'au petit matin, bien après la percée des premiers rayons du soleil, qui ce jour fit magnifiquement son apparition. Nuit d'ivresse charnelle, de tendresse amoureuse, de baisers passionnés, de caresses envoûtantes, se faisant succéder incessamment moultes extases répétées, et variées.

Esteban regarda et admira secrètement sa nymphe matinale, sans dire un mot, ni bouger, appréciant au plus haut point, cet instant magique, voluptueux dans ce bonheur présent, qu'il n'avait plus ressenti depuis des mois.

Divine mais harassée, la jeune femme avait encore les yeux fermés, et le jeune homme attentif, captif du souffle enfiévré de sa respiration au creux de sa nuque, en avait discerné une légère accélération de son rythme, et la savait réveillée.



-Angelique... Mon Amour...

Murmurât-il doucement dans une lente expiration, cherchant à capter son attention, titillant son sens auditif de sa voix suave et chaude.

Son épouse, car c'est bien d'Angelique qu'il s'agissait la veille au soir dans la pénombre à ses cotés avec leurs deux enfants... Son épouse donc, la douce Angelique, lui parût faire mine de ne rien entendre, toujours aussi espiègle et indomptable, car il cru déceler au coin de ses lèvres sensuelles, les prémices d'un sourire se voulant caché.

(à suivre...)
Revenir en haut Aller en bas
Esteban d'Eu

avatar

Messages : 1525
Date d'inscription : 19/08/2010
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Jeu 26 Fév - 14:21

(suite...)

Leur réconciliation s'était opérée la veille, ayant passé de longues heures à discuter, à se confier l'un à l'autre, évoquant pour la première fois leurs enfants en commun.

C'est en fin d'après-midi qu'une brève séparation se fit, avant qu'ils ne se retrouve quelques heures plus tard avec leurs doux angelots, Ange et Gabriel. La soirée fut idyllique, joyeuse et tendre, comme en leurs heures heureuses passées depuis leur mariage, ce jusqu'à la soudaine et mystérieuse disparition d'Esteban.

Aujourd'hui ils étaient de nouveau réunis, ressemblant de nouveau à une famille unie, et surtout heureuse...

L'histoire aurait pu être ainsi très belle, s'il n'y eut alors si vite, un énorme nuage noir destructeur et ravageur, se profilant à l'horizon...
Revenir en haut Aller en bas
Esteban d'Eu

avatar

Messages : 1525
Date d'inscription : 19/08/2010
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Jeu 26 Fév - 14:37

Le 26ème jour du mois de février 1655...




Un matin gris et froid, comme il y en avait souvent en cette saison. Esteban n'avait fermé l’œil de la nuit, non que son épanchement sur le corps enfiévré de sa douce ai été soutenu, comme ce fut le cas les dernières nuits passées depuis qu'ils s'étaient retrouvés, mais bien au contraire pour cause de l'avoir passé seul.

Le ciment de leur idylle retrouvée n'aura en fait duré que trois jours...
Trois jours pour qu'Esteban finisse par s'apercevoir et n'apprenne de la bouche de sa femme, que le cœur de sa belle, était bel et bien partagé avec un autre homme, lui jouant ainsi une sombre comédie..., interprétant en définitive un double jeu.

Elle s'était défendue lors de leurs retrouvailles de n'aimer que lui, prétextant qu'elle ne pouvait partager, ni le partager d'ailleurs, et qu'elle ne l'avait donc jamais trompé,
n'avait jamais cessé de l'aimer.
Esteban l'avait cru, ayant et adoptant le même précepte. Son cœur, il  ne le donnait qu'entier, sinon il ne le donnait pas. Cela lui avait semblé étrange même qu'elle aborde ce sujet, alors qu'il ne lui avait rien demandé, comme si elle cherchait à le..., ou se rassurer, à se justifier.

Mais de quoi ?

Esteban en avait été intrigué, et il ne lui fallut que peu de temps pour s'apercevoir des changements comportementalistes de son épouse, dès la présence du sieur en question, aux cotés de sa belle.
Le jeune époux, avait eu le mérite d'être sincère et franc dès le départ, et avait toujours gardé la même ligne de conduite, pensant que l'engagement du cœur était sujet avec lequel, il ne fallait pas badiner.


La vérité lui avait été révélée non sans mal d'ailleurs la veille au soir, et aurait put être comparée à un accouchement, tellement elle fut longue et difficile à venir.
Esteban ayant désiré lui faire part de ses ressentis, de ses craintes et de ses doutes, en toute franchise, sincérité et honnêteté, s'étant d'ailleurs peu de temps avant, confié à une dame de l’Église, et pas n'importe laquelle..., la Grande Aumônière du Royaume de France et de Navarre, Son Éminence Maria..., qui dans sa grande sagesse et propre expérience sans doute, lui avait fortement conseillé de le faire.

Une longue conversation s'en était donc suivi donc, et il avait eu énormément de mal à se faire comprendre en premier lieu, puis de lui faire admettre ou du moins prendre conscience, que son esprit par l'élan de son cœur, prenait une toute autre direction, lorsqu'elle était en contact de Louis-Oscar, en allant même jusqu'à en oublier la présence même d'Esteban.

Niant de but en blanc et effrontément, tout de bloc au départ, Angelique avait finit par se résigner, dès lors qu'Esteban lui eu cité et remémoré, les nombreux exemples auxquels son attitude l'avait alerté.

Esteban l'avait alors remercié de sa franchise.

S’ensuivit alors l'ultime question...

Esteban se remémore...


* - Angelique... Que désires-tu en fin de compte... ? *



(à Suivre...)
Revenir en haut Aller en bas
Esteban d'Eu

avatar

Messages : 1525
Date d'inscription : 19/08/2010
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Ven 27 Fév - 21:22

(Suite...)


Angelique lui avait alors répondu d'une manière magistralement merveilleuse..., et cela avait séduit son époux résonnant alors en son âme, comme une douce musique envoûtante, un leitmotiv harmonieux, l'hymne d'un Amour éternel, qui sur le coup lui avait irradié le cœur, d'un bonheur absolu.
Maintenant ces paroles résonnaient encore, mais cela lui laissait un goût amer. Il se rappelait...


* - La même chose que le 1er Juin... *

Le 1er juin... date de leur mariage..., Esteban avait alors espéré, lui répondant heureux, qu'il lui accordait. Mais à une seule condition..., qu'elle adopte une attitude tout autre en la présence du sieur en question.
L'accord fut passé, la condition acceptée.

Il ne fallut alors pas dix minutes, pour que l'individu rentre dans l'auberge, accompagné d'un ami, et que sa douce l'appelant par un petit diminutif, s'évanouisse aussitôt à leur arrivée...

La déconvenue pour Esteban fut de taille.

Quelle dicte fidèle épouse, s’apprêtant à s'évanouir, appellerai à l'aide son "Lou...", plutôt que son époux ?

Esteban prit alors soin d'Angelique, avec l'aide malgré lui des deux hommes, car s'il avait pu faire autrement, on peut se douter qu'il s'en serait évidemment bien passé.

Mais voilà, le charme était rompu, et Esteban, s'était rendu compte que l'accord par ce fait, ne tenait plus.

La suite de la soirée dégénéra, après une joute verbale assez houleuse avec l'homme, Esteban était sorti prendre l'air, Angelique revenue à elle grâce à une mixture de l'ami du prétendant, ne lui disant mot. A son retour au bout d'une demi-heure, les trois antagonistes s'amusaient comme si rien ne s’était passé. Blessé et meurtri l'époux se sentant bafoué, s'en était donc allé, rentrant de nouveau seul en leur manoir...


Aujourd'hui donc, cette nouvelle journée s'annonçait morose, pâle reflet de l'état d'âme que le jeune homme pouvait alors arborer, et ce sûrement à juste titre.
Revenir en haut Aller en bas
Esteban d'Eu

avatar

Messages : 1525
Date d'inscription : 19/08/2010
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Dim 1 Mar - 11:25

Le premier jour du mois de mars 1655


Matinée assez froide dans son ensemble, une pluie fine et glacée s'étalait, comme un crachin brumeux, nappant l"ensemble du paysage dans son intégralité. Sorte de mélancolie flottant de manière fantomatique, hantant ces lieux si paisibles et chaleureux il fut un temps.

Esteban s'était levé à la fraiche pour accueillir comme il se le devait ses invités de la journée. Une escapade rapide s'imposait alors jusqu'à l'auberge de la ville, pour s'enquérir des viennoiseries que son tenancier avait l'habitude de préparer lui-même.

Le jeune homme fit donc un aller retour rapide, afin de pouvoir dresser sa table pour le petit déjeuner avec cette précieuse et gourmande denrée. Le reste n'était que jeu d'enfant à préparer et à disposer sur la table nappée de blanc.

Pots de confiture, variant groseilles et mûres, du beurre et un panier de tartines qui finissaient tranquillement de dorer dans les cuisines. Lait , chocolat et thé viendraient en derniers instants, pour finaliser le tout, afin de régaler à satiété sa petite famille.

Il ne restait alors plus qu'à Esteban, d'espérer que le temps s'éclaircisse avant leur arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Hélèna

avatar

Messages : 2275
Date d'inscription : 06/02/2010
Ville : Dans les bras de son tendre époux pour toujours

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Mar 3 Mar - 16:55

[3 mars 1655]

Depuis l'enterrement de leur amie Coco, ils n'avaient plus de nouvelle de la famille d'EU  à leur grand étonnement le jour des obsèques, n'ont point vu, non plus leur filleule, épouse d'Esteban en espérant qu'elle ne soit pas souffrante.

C'est au petit matin du 3 mars  qu'il arrivèrent au manoir des quatre Coeurs, après une nuit pluvieuse, une nuit froide, sans étoile, une pluie fine  tombait depuis la veille, cette pluie qui rend morose et triste, assise sur les coussins que son tendre époux  prit soin de mettre dans la diligence, se souvient des bons moments comme des moins bons, ils étaient venus à EU il y a bien longtemps,comme le temps  passe, mais restera graver dans son esprit à tout jamais.

Lorsque la diligence s’arrêtât devant la grande porte du manoir, aider de son tendre époux, le pauvre il n'a pas dormi de la nuit, descendit la marche , ajustant le col de son manteau, tous deux arrivèrent devant la porte, son tendre époux faisait tinter  plusieurs petits coups au heurtoir de la porte nous attendions patiemment  que l'on vienne leur ouvrir la porte.  
Revenir en haut Aller en bas
Esteban d'Eu

avatar

Messages : 1525
Date d'inscription : 19/08/2010
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Mar 3 Mar - 21:40

Non rasé, les yeux encore remplis de sommeil, ne s'étant couché que très tard, Esteban sorti de sa léthargie, aux sons du heurtoir venant frapper la porte.
Point besoin de se changer, s'étant jeté sur le lit en bras de chemise, les chausses encore aux pieds.
C'est donc mal rasé, les cheveux en bataille, et de moitié vêtu, qu'il ouvrit la lourde porte, et se trouva nez à nez avec son estimable ami Wesley et sa douce épouse Hélèna.

Son ami avait l'air aussi frais que lui, mais en mieux coiffé, et plus chaudement habillé. Quant à Hélèna son épouse, elle était toujours aussi pimpante..., avec un visage reflétant pudiquement la sagesse.

Écarquillant alors les yeux de surprise, Esteban s'écria :


- Wesley... mon ami... Hélèna..., mes amis !

- Mais que faites vous là ? Je croyais que vous étiez repartis sur Paris, tout de suite après l'enterrement...

- Mais entrez ! Entrez donc... Ne restez pas dehors avec ce temps de chien...!


Il s'écarta, leur laissant le passage, et de la main leur indiqua le salon. Il se proposa alors pour les aider à se débarrasser de leurs manteau et capes bien trempés, et les accrocha à l'entrée sur les porte-manteaux prévus à ces effets.
Revenir en haut Aller en bas
Wesley

avatar

Messages : 1991
Date d'inscription : 04/10/2009
Ville : Bourges

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Mar 3 Mar - 22:42

La diligence arriva à Eu et passa les portes de la ville au petit matin pour se diriger directement vers le domaine de leur ami Esteban. Il était temps pour moi de mettre pieds à terre et de savourer un bon café chaud pour me réchauffer. J’immobilisais l’attelage devant le perron de la demeure et demandais à Julien qui m’accompagnait de s’occuper des chevaux. Sautant de mon perchoir, j’aidais ma douce à descendre le marchepied jusqu’à la grande porte du manoir. Après quelques coups donnés contre la porte à l’aide du heurtoir, la porte s’ouvrit sur notre ami Esteban à la mine mi-éveillée mais fort surpris de nous voir.

Mon cher ami, nous sommes sincèrement désolés de vous avoir sorti du lit à pareille heure et comme vous le voyez, nous sommes venus dès que nous avons pu nous libérer de la contrainte des postes de la Mairie de Paris… Oui, vous avez raison, dehors il fait un temps de chien.
Revenir en haut Aller en bas
Esteban d'Eu

avatar

Messages : 1525
Date d'inscription : 19/08/2010
Ville : Eu

MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   Mer 4 Mar - 20:05

Une accolade fraternelle s'imposait pour Wesley, ce geste peu commun mais très chaleureux fit du bien à Esteban, qui réserva la bise pour sa Dame hélèna. Ils avaient tant à se dire, n'ayant pu le faire à leur récente mais brève rencontre le jour de l'enterrement.

- Asseyez-vous je vous prie... prenez donc place ! Je vous apporte une boisson chaude pour vous requinquer de votre voyage...

- Que prendrez-vous ?


Esteban était d'un coup de bonne humeur, leur présence le revivifiait, il se sentait soudain utile et apprécié, à défaut du vide qui l'entourait depuis quelques jours, car à part Gontran personne ne lui avait rendu visite jusque là. Revenant sur les paroles de Wesley...


- Oui j'ai appris cela..., vous avez aidé Anne à gérer administrativement la capitale. C'est bien..., je pense que Paris en a besoin, ne serait-ce pour paraître moins morne, qu'elle ne peut l'être quelques fois. Et Anne a bien du courage de reprendre le flambeau en plus de ses hautes fonctions à la cour. Cela a du vous rappeler de vieux souvenirs non ?


Le jeune homme tout en parlant, débarrassait le peu d'objets encore placés sur la table du salon, et qui n'avaient qu'un but décoratif, attendant par la même occasion les désirs de ses hôtes pour les boissons proposées.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP]Le Manoir des Quatre Cœurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP]Le Manoir des Quatre Cœurs
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Manoir Oublié
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]
» Quatre Chemins, Trois Chatons [PV Petite Perle et Petit Courage]
» smial hanté et course du manoir ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Province de Normandie + :: . EU .-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Chevaliers