Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez
 

 [Decrets oecuméniques] Registre

Aller en bas 
AuteurMessage
Matthieu d'Artois

Matthieu d'Artois

Messages : 444
Date d'inscription : 13/01/2010

[Decrets oecuméniques] Registre Empty
MessageSujet: [Decrets oecuméniques] Registre   [Decrets oecuméniques] Registre EmptyMar 2 Nov - 21:25

Citation :

MATTHIEU IER,
SOUVERAIN PONTIFE,
SERVITEUR DES SERVITEURS DU CRÉATEUR,
AVEC LES MEMBRES DU SAINT CONCILE,
POUR QUE LE SOUVENIR S'EN MAINTIENNE À JAMAIS


Décret sur "la Calendrier Liturgique"

    L'année liturgique propose aux pascaliens de revivre l'ensemble de l'histoire du salut dans le monde, au cours d'une année. Elle reprend les événements principaux de la vie de Saint-Père Pascal, en tant que messager du Créateur et de l'Instauration de l'Unique, la Véritable et l'Universelle Église. Elle invite chaque fidèle à accueillir le Créateur dans leur vie et à rester vertueux pour la préservation du Monde. Elle se compose de six dates de célébration.


      20 février : Fête des Saints Écrits, où nous célébrerons la publication des livres de Pascal.
      15 Avril : Fête de la Révélation, où nous célébrons le jour où le Créateur choisi de révélé la Vérité Divine à son prophète pascal.
      6 Septembre :Fête de La Réunion., où nous célébrerons le jour où les rois et empereurs de l'Europe occidentale décidèrent, après s'être réuni secrétement à Reims, d'inviter Saint-Père Pascal à venir les rejoindre.
      8 Octobre :Fête de l'Instauration, où nous célébrerons l'instauration de l'Église de Pascal.
      31 Novembre : Fête du premier Sacre, où nous célébrerons le jour ou Saint-Père Pascal sacra Sa Majesté Jehan Ier de Vergy, Sauveur de la France, Premier des Rois Pascaliens.
      25 Décembre : Fête du remerciement, où nous célébrerons Saint-Père Pascal, qui en ce jour décéda et rejoignit le Très-Haut aux cieux, laissant derrière lui, la Vérité Divine et une sagesse inestimable.


    Tout l’ensemble et chacun des points qui ont été édictés dans ce décret ont plu aux deux seuls membres actifs du Concile. Et Nous, en vertu du pouvoir que Nous tenons de Saint-Père Pascal, en tant que son successeur, Nous les approuvons, arrêtons, décrétons et Nous ordonnons que ce qui a été établi en Concile soit promulgué pour la gloire du Créateur

    Dûment validé par le Premier Concile Œcuménique du Mont Saint-Michel le deux novembre l'an 1650, deux ans après Pascal, Au Mont Saint-Michel,
    • Matthieu Ier,
      Souverain Pontife de l'Eglise Pascalienne et de Ses Etats, Successeur de Saint-Père Päscal, Serviteur des Serviteurs du Créateur, Souverain des Souverains, Grand-Maître de l'Ordre des Très-Fidèles, Doyen de l'Université de Reims, Premier Docteur de l'Eglise.

    • Remedius Legys
      Archevêque de Paris, Théologien de la congrégation du Glorieux Office.






Citation :

MATTHIEU IER,
SOUVERAIN PONTIFE,
SERVITEUR DES SERVITEURS DU CRÉATEUR,
AVEC LES MEMBRES DU SAINT CONCILE,
POUR QUE LE SOUVENIR S'EN MAINTIENNE À JAMAIS


Décret sur "le nom Officiel de l'Eglise de Pascal"

    L'Église de Pascal, qui est le rassemblement de tous les baptisés pascaliens affirmant leur Foi en son fondateur éponyne, Prophète du Créateur, portera dans tous ses écrits officiels, le nom de "Unique, Sainte et Universelle Eglise Pascalienne." Son nom peut être abrégé par "L'Eglise Pascalienne".


      Elle est Unique, car elle est la Seule et Légitime Institution du Tout Puissant fondée par Saint-Père Pascal, Son Prophète, pour y rassembler Ses enfants.
      Elle est Sainte par le caractère sacré de son lien avec le Créateur comme étant son épouse, mère de tous les pascaliens.
      Elle est Universelle, dans la mesure où elle a pour mission de porter la Parole du Créateur à tous les peuples et sur toutes les Terre.


    Tout l’ensemble et chacun des points qui ont été édictés dans ce décret ont plu aux membres du Concile. Et Nous, en vertu du pouvoir que Nous tenons de Saint-Père Pascal, en tant que son successeur, Nous les approuvons, arrêtons, décrétons et Nous ordonnons que ce qui a été établi en Concile soit promulgué pour la gloire du Créateur

    Dûment validé par le Premier Concile Œcuménique du Mont Saint-Michel le 20 avril de l'an 1650, deux ans après Pascal, Au Mont Saint-Michel.

    • Matthieu Ier,
      Souverain Pontife de l'Eglise Pascalienne et de Ses Etats, Successeur de Saint-Père Päscal, Serviteur des Serviteurs du Créateur, Souverain des Souverains, Grand-Maître de l'Ordre des Très-Fidèles, Doyen de l'Université de Reims, Premier Docteur de l'Eglise.

    • Esmée Baileys-Valrose
      Princesse-Archevêque du Remensis.

    • Remedius Legys
      Archevêque de Paris, Théologien de la congrégation du Glorieux Office.

    • Jean d'Anjou
      Archevêque de Rouen, Théologien de la congrégation du Glorieux Office.





Citation :

MATTHIEU IER,
SOUVERAIN PONTIFE,
SERVITEUR DES SERVITEURS DU CRÉATEUR,
AVEC LES MEMBRES DU SAINT CONCILE,
POUR QUE LE SOUVENIR S'EN MAINTIENNE À JAMAIS


Decret sur "le sacre des Souverains Temporels"

    Le Très-Haut, dans Son infinie générosité, laissa à Ses enfants la possibilité de choisir. Ce libre arbitre leur conféra le pouvoir de gouverner leurs propres destinées terrestres. Réunis par amour en plusieurs communautés, ils décidèrent alors d’attribuer ce pouvoir d’origine divine aux Souverains. Les Souverains règnent ainsi d’un droit divin sur les communautés, pour le « commun profit ». Cette délégation est propre à chaque communauté, suivant ses lois fondamentales ou sa constitution. Pour que cette déléguation soit légitime, il faut qu'elle ai reçu la reconnaissance de l'Eglise Pascalienne, Seule Institution du Créateur, car les Souverains tiennent leur pouvoir de ce dernier, par le truchement de leur peuple. Cette reconnaissance se fait publiquement lors de la cérémonie du sacre.



      Du Sacre & des Temps

      Le Sacre est un sacramental et non un sacrement. Il est un privilège des souverains temporels accordé par l'Eglise Pascalienne qui leur confère une légitimité et un caractère divin, les distinguant des autres fidèles. Il est composé de temps laïcs, propre à chaque royaume, et de temps religieux, décrits à la suite.

      Temps de la procession de la Sainte Fiole
      [Decrets oecuméniques] Registre Lat1246f-4bis

      L'Eglise Pascalienne emploie une huile bénite, mélange d'huile d'olive et de parfum béni par un clerc, dans l'administration du baptême, dans l'ordination des prêtres et dans le sacre des souverains et des souveraines du temporel. l'Huile réservée aux monarques du monde est disposée dans des Saintes fioles, chacune sous la haute protection d'un serviteur du Créateur. Lors du sacre, elles sont amenées en procession sous un dais par leur Protecteur.

      Liste des Protecteurs d'une Sainte Fiole
      • l'Archevêque de Paris pour le Royaume de France.


      Temps du Serment du Souverain et de son onction
      [Decrets oecuméniques] Registre Lat1246-f17

      Puisque tout pouvoir est de nature divine, la caste sacrée des clercs, fidèles ayant la connaissance la plus étendue de la Foi, apparait comme étant la mieux disposée à posséder le for extérieur comme le for intérieur. Viendrait alors l'âge d'or, car ce serait l'Institution du Très-Haut qui gouvernerait. Mais en attendant le règne de notre Très Saint Père, Souverains des Souverains, sur la totalité du monde, la raison et la Foi exigent que les Souverains de l'ordre temporel soient oints par lui ou un de ses légats, pour s'approcher de l'ordre sacerdotale, c'est à dire des prêtres, lors de la cérémonie du Sacre et qu'ils se soumettent aux justes prescriptions de l'Unique, la Sainte et l'Universelle Eglise Pascalienne, dépositaire des principes de la Vraie Foi qui est au fondement de leur pouvoir.

      Le Souverain se doit de s'agenouiller devant Sa Sainteté le pape ou son légat avant de prononcer le serment suivant:

        « Moi, [Nom], Souverain par [mode de délégation] du ou des Royaumes/Empires de [Nom(s)], je promets devant cette assemblée, devant le Créateur et devant Saint-Père Pascal que je me soumettrai aux justes prescriptions de l'Unique, la Sainte et l'Universelle Eglise Pascalienne, dépositaire des principes de la Foi et que je la défendrai toujours en tout temps et tout lieux. Je régirai mon peuple selon la sagesse et non la puissance, je rendrai la justice en toute équité, pourchasserai les hérétiques et élèverai plus haut encore la gloire du Tout-Puissant."


      l'huile bénite est prélevée par le Pape ou son légat dans la sainte fiole à l'aide d'une aiguille d'or et déposé, sur le cœur du souverain, hébergeur du sentiment humain, sur son front, foyer de la raison, puis sur ses lèvres, siège de la parole. La reconnaissance divine est alors prononcée:

        « Au Nom du Créateur et de son Prophète Pascal, Nous, [Nom du Pape ou de son légat], [Titre ecclésiastique] vous reconnaissons comme le légitime héritier/successeur du trône terrestre du Tout-Puissant sur lequel désormais vous vous poserez et incarnerez d'une puissance absolue encensée d'un caractère divin et parfait. Vous devenez l'image du Créateur sur terre, son lieutenant; vertu, puissance et perfection se personnifient en vous. Votre personne étant dorénavant sacrée, elle est inviolable et tout attentat contre elle sera puni d'excommunication et de peine de mort. »


      Temps de la remise de l'Anneau des Souverains Sacrés
      [Decrets oecuméniques] Registre Lat1246-f26

      Le pape ou son légat remet, au nouveau lieutenant du Créateur, l'anneau des souverains sacrés, signe de sa nouvelle dignité d'essence divine et de sa foi, symbole de son alliance avec l'Unique, la Sainte et l'Universelle Eglise Pascalienne.


      Temps du Couronnement & de l'acclamation
      [Decrets oecuméniques] Registre Lat1246-f26c

      Le pape ou son légat, avec l'aide d'autres personnalités si la coutume le prévoit, ceint solennellement le chef du souverain sacré de sa couronne, symbole d'autorité sur le trône terrestre du Créateur. S'en suit l'acclamation du nouveau souverain.


    Tout l’ensemble et chacun des points qui ont été édictés dans ce décret ont plu aux membres du Concile. Et Nous, en vertu du pouvoir que Nous tenons de Saint-Père Pascal, en tant que son successeur, Nous les approuvons, arrêtons, décrétons et Nous ordonnons que ce qui a été établi en Concile soit promulgué pour la gloire du Créateur

    Dûment validé par le Premier Concile Œcuménique du Mont Saint-Michel le 20 avril de l'an 1650, Au Mont Saint-Michel.

    • Matthieu Ier,
      Souverain Pontife de l'Eglise Pascalienne et de Ses Etats, Successeur de Saint-Père Päscal, Serviteur des Serviteurs du Créateur, Grand-Maître de l'Ordre des Très-Fidèles, Doyen de l'Université de Reims, Premier Docteur de l'Eglise.

    • Esmée Baileys-Valrose
      Princesse-Archevêque du Remensis.

    • Remedius Legys
      Archevêque de Paris, Théologien de la congrégation du Glorieux Office.

    • Jean d'Anjou
      Archevêque de Rouen, Théologien de la congrégation du Glorieux office



Revenir en haut Aller en bas
 
[Decrets oecuméniques] Registre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: Bibliothèque-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Médiévaux