Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez
 

 Messes du village

Aller en bas 
AuteurMessage
Quasi

Quasi

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

Messes du village Empty
MessageSujet: Messes du village   Messes du village EmptyMar 6 Oct - 15:40

Les jours avaient passé. Elle avait présenté Aime au nouveau venu, fait d'autres messes plus tranquilles que la première, plus conventionnelles aussi. Mais ce dimanche là, une envie à nouveau d'ouvrir l'église pour essayer de rassembler les gens dans la bonne entente.

Deux personnes avaient demandé le baptême et ce simple fait ravissait son cœur.

Dudule et Bouillette avaient pris leurs marques au sein de la communauté et principalement de l'église. Chaque jour ils ne manquaient pas de chasser poussière et bêtes en tout genre, genre qui aimait a se glisser sous les bancs pour y nicher tranquille.


Les cloches avaient retenti. certes elles ne déclenchaient plus inquiétude et frayeur mais bien le début de la messe.

En accord avec ce qu'elle entendait être une messe de village, elle avait cuit un lapin qu'Aime avait chassé. dans son panier, l'animal rôti, voyageait pour satisfaire la notion de partage que Quasi voulait instaurer sur l'ile.

Dimanche matin..les commerces criaient aux bonnes affaires, les aubergistes à la bonne chaire, l'abbesse..à la bonne messe. Sauf qu'elle ne criait pas elle, elle attendait sagement chaque dimanche.

Voyant agitation en tout sens, discussions enflammées, verres qui se vidaient, elle cherchait le moyen de rassembler tout ce monde pour l'office. un tonneau devant elle, une envie irrépressible de faire comprendre aux villageois que le dogme et les idéaux étaient là pour eux et non pour les brimer d'une quelconque liberté, une idée!

Elle grimpa sur le tonneau, se tenant au mur proche. Équilibre précaire mais la volonté est une canne bien plus sure que le meilleur des étais.



Iliens, Iliennes, mes amis, bonjour.

Quelques personnes s'approchèrent immédiatement. Une femme vint vers elle, sourire aux lèvres, bourses en main.

Alors la belle, tu as quoi a vendre, dis nous!

Le ton était enjoué comme il avait dû l'être dix fois de suite dans cette matinée où la femme avait tenté de profiter de quelques rabais accordés pour grappiller de quoi nourrir son foyer.


Quasi comprit vite que si elle parlait d'offices religieux les quelques badauds iraient voir plus loin sans même hésiter.


Et bien, ma bonne dame, j'ai avec moi l'article le plus merveilleux qui soit.

Elle prenait un ton assuré, comme elle avait vu les camelots faire.

La foule grandissait. Elle devait les mener a venir à l'église régulièrement. En regardant les uns et les autres, surtout les autres, elle vit un Dudule ahuri. retenant un éclat de rire, elle lui fit signe de se rapprocher.

Vas chercher Aime mon garçon, et dis lui de venir avec les gens qui attendent à l'église. vas vite!

Oui, le plus merveilleux et vous n'allez pas me croire, il ne coute presque rien!!

Approchez dames et sires, venez donc plus près. Ici, vous allez découvrir l'article..que dis-je, le trésor de saint Pierre.

Et oui bonne gens, je l'ai trouvé moi ce trésor et je vais vous le montrer.


le trésor des pirates..elle sait où il est!
C'est pas l'abbesse? je l'ai vu déjà à l'église, non?
elle vend une carte , celle du trésor!
Viens, on s'en va, j'aime pas les embobineurs.
Il te reste combien de sous, parce que ca a l'air d'une bonne affaire ce qu'elle vend?
moi je me méfie de ces femmes là!
Oh toi..du moment qu'elle a de jolie yeux, tu te méfies! Elle vient gagner sa croute, c'est tout!


Voila ce que Quasi pouvait entendre, et encore..ce n'était que les deux premiers rangs. Elle leur souriait, il fallait leur montrer qu'elle "était là pour eux et non pour elle.



Je vous vois tous a attendre..vous demander où j'ai bien pu cacher ce dont je vous parle. Pas sous mes jupons, je le jure.

Elle éleva la voix.

Le Trésor de saint Pierre est là, venez profiter de l'aubaine.

Encore une rangée, puis une autre. Du haut de son tonneau, elle voyait les auberges se vider, les boutiquiers ranger leurs étals. La foule grossissait.
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

Quasi

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

Messes du village Empty
MessageSujet: Re: Messes du village   Messes du village EmptyMar 6 Oct - 15:42

Messes du village 167-48

wahh regardi la dragonesse comme elle assure Bouillette.

Dudule regardait ébahi sa diaconesse grimper sur un tonneau non sans une petite crainte. Faudrait pas qu'elle glissi et qu'apres elle se fasse mal il serait pas content Aime. Il leur avait bien dit de veiller sur elle quand il était pas là et là le Dudule priait tout les saints qu'il connaissait c'est à dire .. un seul et encore il était pas sûr du nom... pour que Quasi ne tombe pas.

Vas chercher Aime mon garçon, et dis lui de venir avec les gens qui attendent à l'église. vas vite!

oui mais tu fais attention de pas tombi alors

Le regard du gamin se faisait sérieux avec le petit haussement de sourcils qu'il piquait à Aime quand il voulait prendre un ton autoritaire. Sans plus attendre il gravit en courant les marches qui menaient aux grandes portes de l'église et se dirigea vers Aime, assis tranquillement avec le bébé Colin dans les bras. Il l'aimait bien ce bébé Colin, Dudule. Bon il pleurait de temps en temps mais le gamin aimait bien lui faire des grimaces qui le faisait rire.

Le temps de reprendre un peu son souffle il débita sa phrase d'une traite.


Aime, il faut que tu viennes dehors avec les gens qui sont déjà assis. Quasi elle est monti sur un tonneau et elle va vendre quelque chose je te dis.. et puis j'y ai dit de faire attention mais elle m'écoutit pas beaucoup je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

Quasi

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

Messes du village Empty
MessageSujet: Re: Messes du village   Messes du village EmptyMar 6 Oct - 15:43

Messes du village Geoffroi

Le Prince était sortit du Palais ce matin là dans le but d'assister à l'office dominical. La rue était encombrée de marchand, d'artistes et d'embobineurs en tous genres.
Seul, il aurait sans doute eu un moment d'inattention et un malandrin suffisamment adroit lui aurait dérobé sa bourse sans qu'il ne s'en aperçoive mais c'était loin d'être le cas.
Ses atours de nobles et les deux Gardes Princiers l'encadrant faisaient rapidement disparaître certaines ardeurs. Il se créait même une légère dispersion de la foule quelques mètres devant eux.

Ils ne tardèrent pas à arriver dans les rues parallèles où un mendiant les interpella.


Messire ! Messire !

Le prince, ne voulant point être retardé durant sa progression continua son chemin sans lui accorder d'attention. Le pauvre hère insista tout de même.

Messire ! Je dois vous parler !

Le prince fit rapidement volte face, l'air visiblement courroucé.

J'ose espérer que tes raisons sont valables pour m'interpeller de la sorte.

Elles le sont messire, je tenais à vous informer qu'une femme a découvert le trésor des pirates. elle va en dévoiler la cachette sur la place de l'église !


Le prince marqua un arrêt, visiblement surpris, puis reprit sur un ton assuré :

Ce ne sont que des dires dans le vent. Les richesses des pirates ont été ajoutées aux coffres princiers après la prise de l'île. Il n'y a pas plus de trésor que de Palais Royal en Languedoc.

L'homme sembla tomber des nues. Il mit quelques temps avant de se reprendre puis repartit à travers les ruelles, l'air déçu.

Le Prince pressa le pas, décidé à en finir avec cette créatrice de rumeurs futiles.
Il ne tarda pas à atteindre la place de l'église où se massait une foule devant l'église du village. La femme se tenait en équilibre par on ne sait quel miracle sur un tonneau posé à même les pavés. Le Prince ne put cacher son admiration pour cette reine de l'équilibre.
Il s'apprêtait à l'interpeller quand il constata que ce n'était autre que l'abbesse du village. Il la laissa donc continuer, un sourire amusé aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

Quasi

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

Messes du village Empty
MessageSujet: Re: Messes du village   Messes du village EmptyMar 6 Oct - 15:44

Messes du village 113-51

Quasi est monti sur un tonneau ?!

Aime regardait Dudule ne sachant pas s'il devait rire ou s'inquiéter. Il se leva, Colin dans ses bras et apres avoir fait signe aux deux garçons d'avertir les quelques villageois présents, sortit de l'église pour rejoindre sa douce.

Il s'arrêta un instant en la voyant sur un tonneau. Dudule avait donc dit vrai. Aime haussa les sourcils en s'approchant et aperçut le Prince non loin, qui observait la scène lui aussi.
Il s'avança un peu de façon que Quasi puisse le voir et sourit en la voyant s'adresser aux villageois.
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

Quasi

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

Messes du village Empty
MessageSujet: Re: Messes du village   Messes du village EmptyMar 6 Oct - 15:44

La foule grossissait doucement jusqu'à la venue d'Aime et des fidèles. Elle le vit et lui sourit, heureuse qu'il n'ait pas hésité à suivre Dudule qui avait certainement du donner une raison sortie tout droit de son imagination, et dites avec ses mots à lui.

Sur sa droite, une femme portant lourd panier était en train de donner un morceau de sa miche à une mendiante. A coté d'elle, un enfant qui jouait avec un chien, des éclats de rire, de la joie.

Le tonneau tanguait légèrement quand elle osait bouger un pied. L'idée était spontanée certes, mais cela ne la rendait pas intelligente pour autant. Elle en était a se demander comment ne pas tomber quand son regard croisa celui du Prince de l'ile.

Seigneur non..aies donc un peu pitié de ton ouaille. La première fois je l'ai interrompu en prière et maintenant le voila qui me regarde à faire mes pitreries, en Ton Nom..


Prière muette, mais prière sincère. Le prince l'impressionnait et elle ne savait pas comment agir.

un Fidèle..vois un fidèle..un fidèle bien habillé d'accord mais un fidèle.
Elle essayait de se convaincre qu'elle n'était pas ridicule...chose pas des plus aisée quand on est perché sur un tonneau, chose encore moins réalisable si le vent s'en mêlait pour soulever ses jupons.


Derrière le prince, un vieil homme. Il semblait avoir bien du mal a tenir debout. La promesse d'une vente intéressante l'obligeait à rester. Son voisin, un jeune homme d'une carrure impressionnante, se mit discrètement derrière lui. Elle sourit en comprenant son geste.

elle devait reprendre la parole avant que les gens se lassent. Elle prit une profonde respiration, s'armant de sa foi et de ses convictions pour rassembler les iliens.


Je vois qu'on se rassemble, venez, venez tous, j'ai avec moi le trésor de Saint Pierre!

Regards avides, regards curieux, regards cupides..tous les regards étaient sur elle.

Là, regardez!

Elle montrait du doigt, oui oui c'est pas beau on le sait, le mendiant qui dévorait son pain chaud.


Et là!

Et de nouveau le doigt qui pointait sur un jeune homme qui aidait son ainé a ne pas tomber.

vous voyez cela, dites moi?

sans vraiment comprendre les gens répondirent par l'affirmative.

Vous savez ce que c'est? Savez vous, vous tous , oui vous, et vous, savez vous ce que je viens vous donner aujourd'hui?

J'ai bien dit donner, oui, pas vendre. Je vous vois étonnés, septique..Et pourtant je ne vous mens pas. Je viens ici vous montrer le trésor de Saint Pierre.

Ce trésor il est là, et là, il est là aussi.

Elle pointait les gens au hasard dans la foule.


Ce trésor, c'est vous tous réunis sur cette place. Ce trésor c'est le morceau de pain que l'estomac affamé reçoit, c'est ce soutien qu'un torse offre a de vieux os..ce Trésor mes amis, c'est vous!

Elle mit tant d'ardeur dans ses mots qu'elle manqua de basculer. Droit..gauche...droite...le tonneau semblait hésiter. il décida que plane était mieux et Quasi approuva de tout son cœur.


Vous êtes le trésor de l'ile mes amis. Ne l'oubliez jamais. Notre Prince, que le Seigneur le protège, est parmi nous. Il sait que la valeur de notre ile est composée des âmes qui l'habitent. Et ce trésor il doit être gardé, gardé précieusement. Et qui mieux que Pascal peut le garder? Personne!!

Oui, vous venez à l'église quand les semailles sont mauvaises...oui quand vos enfants sont malades je vous vois arriver...oui quand l'un d'entre nous est rappelé auprès du Seigneur , l'église est notre soutien.

Vous partagez sans compter...vos malheurs. Pascal lui , écoute..il est toujours là pour vous. mais ne croyez vous pas que vos bonheurs lui plairaient à entendre? Ne pensez vous pas qu'il a aussi besoin de vous, de vos sourires, de vos rires?

Aujourd'hui, vous vouliez tous faire une bonne affaire. Et la bonne affaire c'est moi qui suis en train de la faire! Oui, vous êtes tous réunis, vous êtes là, les uns près des autres, les uns pour les autres.

Alors je vous le demande à tous..priez avec moi, ici, sur la terre nourricière que le seigneur nous a offert!


Elle joint les mains et récita le crédo haut et fort.
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

Quasi

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

Messes du village Empty
MessageSujet: Re: Messes du village   Messes du village EmptyMar 6 Oct - 15:45

Messes du village 178-82

Une semaine déjà était passée et le jour de la messe était arrivée.
Alejandro se rendait à l'église lorsqu'il vit un attroupement, une voix qui haranguait la foule...
Il était assez curieux, nombre de fois il avait patit de ce vilain défaut, mais la tentation était forte de voir ce qu'il se passait.

Jetait on des tomates pourries sur un brigand ? Non, sans doute pas le jour du Seigneur... Que pouvait-il donc bien se passer ?

En approchant, il aperçu Quasi dans une étrange posture et la voyant vaciller ne put s'empêcher de rire. Le maire était là, beaucoup de gens qu'ils ne connaissait pas, du moins pas encore... Et une personne noblement vêtue un peu plus loin, sans doute le Seigneur des lieux...

Il écouta Quasi, un sourire amusé sur les lèvres. Elle avait un don pour amener les gens à l'écouter, il est certain qu'en commençant le discours à parler de trésors, elle suscitait leur interet.

Un trésor...Il en avait découvert un, un jour. Du moins ce qu'il pensait en être un... Une femme, bien plus belle que toutes celles qu'il avait pu rencontrer. Elle avait de l'esprit, de l'humour...Tellement de qualités... Que cela ne pouvait être vrai et devait forcément cacher quelque chose... Chose qu'il ne vit que bien trop tard...Il eut une pensée pour elle en cet instant, pensée qui lui faisait encore mal malgrè tout ce temps, et qu'il chassa bien vite.

Il approcha un peu et commença la prière, son chapelet dans la main.
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

Quasi

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

Messes du village Empty
MessageSujet: Re: Messes du village   Messes du village EmptyMar 6 Oct - 15:46

Aime, le Prince, le nouvel arrivant, la foule, tout le monde semblait de ne pas être gêné par cette messe en plein air.

Elle redressa la tête quand le bruit des paroles cessa.

Mes amis, je vais vous annoncer une grande nouvelle. Vous êtes bien meilleurs paroissiens que vous ne seriez troubadour.

Elle sourit, espérant enfin garder leur attention.

Voila le trésor de notre village, là devant moi. Tout un peuple réunit pour louer le Seigneur dans les rires et la joie. La foi est chose aisée vous savez, les restrictions qu'elle impose ne sont que logiques et bien fondées.

Pascal veille à notre bien a tous. remercions le, Amen!

Maintenant, si vous le voulez tous, partageons notre repas, ici, sur cette place.

Monsieur le maire est parmi nous. Je suis certaine qu'il a du pain dans ses réserves et que nous allons pouvoir tous manger ensemble.

J'ai pour ma part un beau lapin chassé tantôt .

Et bien, si maintenant...quelqu'un voulait bien m'aider a descendre...sinon c'est avec dame Ariane que je vais partager mon repas, une jambe cassée.

Elle envoyait des regards légèrement désespérés à Bouillette et Dudule.

Ah oui, avant de ripailler, sachez tous que je vous donne rendez vous la semaine prochaine pour la messe. Et une fois n'est pas coutume elle aura lieu...sur le port.

une grande fête s'y déroulera, venez tous et que chacun de vous veille a ce que son voisin puisse venir.

Que le seigneur vous garde tous en son sein. Allez en paix mes amis, Pascal veille sur nous.

Euh..les garçons..je vais..


Le tonneau recommençait a tanguer maintenant qu'elle essayait de descendre.
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

Quasi

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

Messes du village Empty
MessageSujet: Re: Messes du village   Messes du village EmptyMar 6 Oct - 15:46

Messes du village 166-48

Bouillette buvait les paroles de la jeune femme comme il aurait bu une chope resquillée dans la taverne du Georges, c'est à dire avec délectation. Un seul soucis le préoccupait pourtant, l'équilibre précaire de l'abesse qui lui semblait bien imprudente à s'être juchée sur un tonneau. Soulagé d'avoir vu Aime arriver et se tenir non loin de sa fiancée, il s'était rapproché discrètement du tonneau.
C'est qu'il avait promis à Aime de toujours faire attention à Quasi alors même en public son âme de valeureux chevalier était présente.

Un coup d'oeil à Dudule qui décidément n'avait de cesse de garder la bouche ouverte, des que Quasi parlait, ce qui faisait toujours rire Bouillette qui ne se gênait pas pour se moquer de lui. Il savait que son pote en pinçait pour l'abesse et chaque petite chose était l'occasion de le taquiner.


Euh..les garçons..je vais..

elle va ? ... Dudule !! d'un geste rapide le gamin avait tendu sa main à Quasi pour qu'elle la saisisse, regardant dans la direction d'Aime qui avait eu le même réflexe que lui en s'avançant vers sa fiancée.
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

Quasi

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

Messes du village Empty
MessageSujet: Re: Messes du village   Messes du village EmptyMar 6 Oct - 15:47

Messes du village 113-51

Mi inquiet mi amusé, Aime écoutait le discours de sa douce, tout en regardant le tonneau qui bougeait dangeureusement sous les mouvements de la jeune femme. Ne voulant s'avancer plus au devant, il jetait des coups d'oeil aux deux gamins qu'il voyait s'être raprochés de Quasi.

Monsieur le maire est parmi nous. Je suis certaine qu'il a du pain dans ses réserves et que nous allons pouvoir tous manger ensemble.

Souriant il avait acquiessé de la tête, pensant aux quelques gibiers qu'il avait pu chasser pendant ses sorties au bois. Avec tout ça, ils arriveraient bien à faire quelque chose.

Un peu perdu dans ses pensées en regardant fièrement sa douce s'adresser aux villageois, il ne remarqua pas de suite que le tonneau tanguait un peu plus et ne réagit que lorsqu'il vit Bouillette tendre la main à Quasi en appelant son accolyte. Il s'avança prestement de quelques pas pour se placer à côté de Dudule, prêt à aider les deux gamins mais les laissa donner la main à Quasi pour l'aider à descendre. Il savait que les deux complices seraient fiers d'avoir sauvé leur dragonesse et il ne voulait pas leur enlever ce plaisir.

Il regarda Quasi avec un petit air de reproche pour son imprudence avant de sourire de la situation. Ce n'était pas la première fois qu'elle se mettait dans de telles situations et il était heureux de savoir qu'il pouvait compter sur les deux gamins.
Revenir en haut Aller en bas
Quasi

Quasi

Messages : 529
Date d'inscription : 04/10/2009

Messes du village Empty
MessageSujet: Re: Messes du village   Messes du village EmptyMar 6 Oct - 15:48

Messes du village Geoffroi

Le Prince assistait à cette messe fort peu habituelle. L'abbesse avait de puissants talents d'oratrice, pour preuve, elle avait réussi à garder, jusqu'au bout de son sermon l'attention de toutes les personnes présentes.
Une fois son oraison finie, profitant du fait que les paroissiens n'étaient point encore partis, elle annonça :


Maintenant, si vous le voulez tous, partageons notre repas, ici, sur cette place.

Monsieur le maire est parmi nous. Je suis certaine qu'il a du pain dans ses réserves et que nous allons pouvoir tous manger ensemble.

J'ai pour ma part un beau lapin chassé tantôt .


Le Prince se préparait à rester lorsqu'un des gardes princiers l'interpella.

Votre Altesse... Vous n'allez tout de même point rester partager le repas avec le peuple ?

Cette réplique lui valut un regard noir bien appuyé du Prince qui prit la parole à son tour.

Sachez sieur, que lorsque l'île fut libéré, le premier repas partagé par les membres de l'expédition n'avait en rien l'air d'un festin au Palais princier mais ressemblait en tout point à ce repas improvisé sur la place du village.

Rendez vous plutôt utile. Pressez vous d'aller au domaine viticole et ramenez trois caisses de grappes de raisins pour garnir les tables.


Il quitta ensuite son Mantel pour être plus à l'aise et aida à installer des planches de bois sur des tonneaux ce qui ferait office de tables.
Tous les citoyens travaillaient ensemble pour partager le repas dans les meilleures conditions possibles. Décidément cette abbesse avait raison, le vrai trésor de la ville n'était autre que la fraternité qui liait les citoyens entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Messes du village Empty
MessageSujet: Re: Messes du village   Messes du village Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Messes du village
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï[accepté]
» Village Hentaï
» Village Hentaï :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Principauté de Guernesey + :: . SAINT-PIERRE-PORT . :: Mission Pascale-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit