Le forum officiel des Droits Divins

Forum officiel du jeu de rôle les Droits Divins
~ www.droits-divins.com ~


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Anglais  

Partagez
 

 Du Grand Ordre Royal de la Vouivre

Aller en bas 
AuteurMessage
Louis-Philippe.

Louis-Philippe.

Messages : 4263
Date d'inscription : 25/03/2011
Ville : Paris

Du Grand Ordre Royal de la Vouivre Empty
MessageSujet: Du Grand Ordre Royal de la Vouivre   Du Grand Ordre Royal de la Vouivre EmptyJeu 7 Juin - 15:05

Citation :
Du Grand Ordre Royal de la Vouivre Moijetrouvecadechire30f

EDIT
DU ROI



Concernant l'établissement du Grand Ordre de la Vouivre.

Donné à Paris, le 28 décembre 1651.

Enregistré au Conseil d’Etat du Roi.


LOUIS-PHILIPPE, PAR LA GRACE DE PASCAL, ROI DE FRANCE ET DE NAVARRE, à tous, présents et à venir ; SALUT. Les sujets officiants au bonheur de nos peuples se sont signalés par tant d’actions considérables et de travail, dans les gestions des affaires, de commerces, de justice et de santé dont il a plu au Très Haut de bénir la venue, que les récompenses ne suffisant pas à notre affection et à la reconnaissance que nous avons de leurs services, nous avons cru devoir chercher de nouveaux moyens pour récompenser leurs travaux et leur fidélité. C’est dans cette vue que nous nous sommes proposé de rétablir un ordre créé jadis par nos aïeux et abandonné au fil du temps. Nous avons résolu qu’il ne sera reçu dans cet Ordre, que des officiers, encore de nos villes, provinces ou institutions, et que la vertu, le mérite et les services rendus avec distinctions dans ces offices, seront les seuls titres pour y entrer. A CES CAUSES, & autres à ce nous mouvant, de l’avis de notre Conseil, & de notre certaine science, pleine de puissance & autorité royale, Nous avons dit, ordonné & statué, disons, ordonnons et statuons, voulons & nous plaît ce qui suit :



ARTICLE PREMIER

Nous nous déclarons Chef Souverain, Grand-Maître et Fondateur dudit Ordre. Voulons que ladite Grande-Maîtrise soit unie est incorporée, comme de fait, nous l’unissons et incorporons par ces présentes, à notre couronne, sans qu’elle en puisse jamais être séparé par Nous ni par les Rois nos successeurs, pour quelque cause et occasion que ce puisse être.


II.

L’Ordre Royal de la Vouivre sera composé de Nous et de nos successeurs, en qualité de Grands-Maîtres ; de notre très-cher et très-aimé fils le Dauphin ; et sous les Rois nos successeurs, du Dauphin, ou du Prince qui sera héritier de la couronne ; de quatre Grand’Croix, de deux commandeurs, du nombre de Chevaliers et d’Officiers que nous jugerons à propos d’y admettre.


III.

Voulons que tous ceux qui composeront ledit Ordre de la Vouivre, porte une Croix d’or et de gueules, avec cette différence que les Grands’Croix la porteront attachée à un ruban large de couleur de France, qu’ils mettront en écharpe, et auront une Croix en broderie d’or, sur le justaucorps et sur le manteau ; les Commandeurs porterons seulement le ruban en écharpe, et les simples Chevaliers ne pourront porter le ruban en écharpe, mais seulement la Croix d’or attachée sur l’estomac, avec un petit ruban couleur de France.


IV.

Notre intention étant d'honorer le plus qu'il nous est possible ledit Ordre, nous déclarons que Nous, notre très-cher et très aimé fils le Dauphin, les Rois nos successeurs et sous eux, les Dauphins, ou les héritiers présomptifs de la couronne, porteront la Croix d'or dudit Ordre de la Vouivre.


V.

Nous nous réservons à Nous seul et aux Rois nos successeurs, en qualité de Chefs et Grands-Maîtres dudit Ordre de la Vouivre, le choix et la nomination, tant des premiers Grand'Croix, Commandeurs et Chevaliers, que de ceux qui seront admis à l'avenir, en chacun de ces rangs; en sorte néanmoins que les Grand'Croix ne pourront être tirés que du nombre des Commandeurs, ni les Commandeurs que du nombre des Chevaliers, le tout par choix, et ainsi que Nous et nos Successeurs le jugeront à propos, sans être obligés d'observer l'ordre d'ancienneté.


VI.

Dans les cérémonies et assemblées de l'Ordre de la Vouivre, les principaux Officiers tiendront leur rang après Nous, nos Successeurs, les Dauphins, ou présomptifs héritiers de la couronne, et les princes de notre sang que nous y aurons admis ; les Grand'Croix précèderont les Commandeurs, et les Commandeurs les simples Chevaliers.


VII.

Voulons qu'aucun ne puisse être pourvu d'une place de Chevalier dans l'Ordre de la Vouivre, s'il ne fait profession de la religion Pascalite, Apostolique et Romaine, et s'il n'a servi dans nos institutions en tant qu’officier pendant trois mois.


VIII.

La profession de la religion Pascalite, Apostolique, et Romaine, sera justifiée par une attestation de l'Archevèque ou Evèque diocèsain; et les services, par nos brevets, commissions ou provisions, et par les certificats des Généraux ou Grands Officiers Généraux de nos institutions (Intendants, Maréchaux, Grands Officiers de la Couronne, Secrétaires et Ministres d’Etat).


IX.

Les lettres ou provisions que nous accorderons à ceux qui auront été par nous choisis pour être Chevaliers dudit Ordre de la Vouivre, ou pour monter aux places de Commandeur ou de Grand'Croix, seront signées, savoir : pour les Officiers servants dans nos institutions municipales et provinciales, par le Secrétaire d'Etat qui a le département du Dedans ou de la Prévôté ; pour les Officiers de la Justice et de la Santé, par le Chancelier et Gardes des Sceaux de France ; pour les officiers de nos armées, par le Secrétaire d’Etat qui a le département de la Guerre, et pour les officiers de notre Maison, par le Secrétaire d’Etat qui a le département de la Maison du Roi, et les unes et les autres seront scelleés du sceau dudit Ordre de la Vouivre, qui demeurera entre les mains de notre amé et féal le Chancelier et Gardes des sceaux de France qui y apposera le Grand Sceau de France. Voulons que les attestations, copies de brevets et commissions, et autres pièces justificatives des qualités requises pour entrer dans ledit Ordre, soient attachées sous le contre-scel des provisions de Chevaliers.


X.

Le Chevalier pourvu se présentera devant Nous, pour prêter le serment ; auquel en effet il se mettra à genoux, jurera et promettra de vivre dans la religion pascalite, apostolique et romaine ; de nous être fidèle, et de ne se départir jamais de l'obéissance qui nous est due, et à ceux qui commandent sous nos Ordres ; de garder, défendre et soutenir de tout son pouvoir, notre honneur, notre autorité, nos droits et ceux de notre couronne envers et contre tous ; de ne quitter jamais notre service, ni aller à celui d'aucun Prince étranger, sans notre permission et agrément par écrit ; de nous révéler tout ce qui viendra à sa connaissance contre notre personne et notre Etat ; de garder exactement les statuts et règlements dudit Ordre ; et de se comporter en tout, comme un bon, sage, vertueux et vaillant Chevalier doit faire ; le tout selon la formule dont il sera fait lecture par le Secrétaire d'Etat qui aura expédié les provisions.


XI.

Après que le Chevalier pourvu aura prêté serment en cette forme, Nous lui donnerons l'accolade et la Croix; desquels serment et accolade il sera expédié et signé, par le même Secrétaire d'Etat, un acte sur le repli des provisions.


XII.

Les Grand'Croix, les Commandeurs et Chevaliers, qui auront contrevenu à quelqu'une des obligations de leur serment, ou autrement forfait en leur honneur, et commis actes indignes de leur profession et de leur devoir, ou crime emportant peine afflictive, ou infamie, seront privés et dégradés dudit Ordre, ainsi qu'il sera par nous ordonné.


XIII.
Il y aura un Officier dudit Ordre de la Vouivre ; savoir un Greffier, qui sera par Nous choisis, et dont les provisions seront expédiées par les Secrétaires d'Etat.



SI DONNONS EN MANDEMENT à nos amés et féaux Conseillers les Gens tenant notre Conseil et notre Chambre de la Hérauderie, toutes deux à Paris, que ce présent Edit ils aient à faire lire, publier et enregistrer, & le contenu en icelui garder & observer selon la forme & teneur : CAR TEL EST NOTRE BON PLAISIR ; en témoin de quoi nous avons fait mettre nos scel à cedit Edit.

Donné à Paris, le vint huitième jour du mois de décembre, de l’an de grâce mil sex cent cinquante-et-un, & de notre règne le premier.


Du Grand Ordre Royal de la Vouivre 583378signaturedelp


Du Grand Ordre Royal de la Vouivre Roi-jaunelys-300cc1d



Enregistré, oui et ce requérant le Premier Ministre du Roi, pour être exécuté selon sa forme et teneur, suivant l’arrêt du jour.

A Paris, en Louvre, le vingt huitième jour de décembre 1651.


Du Grand Ordre Royal de la Vouivre Champi11



Enregistré en conséquence aujourd’hui en la Chambre de la Hérauderie, oui et ce requérant le Héraut d’Armes en charge des susdits affaires, pour être exécuté selon sa forme et teneur.

Les bureaux assemblés, à Paris, le vint huit décembre mil six cent cinquante-et-un.


Du Grand Ordre Royal de la Vouivre Signature-ecrite-logan-2fb312b


Citation :
ANNEXE HERALDIQUE A L'EDIT DU ROI DU 15 mai 1652


Collier Héraldique de l'Ordre Royal de la Vouivre
Du Grand Ordre Royal de la Vouivre 7795841204150208031438829721289

Décoration de Chevalier
Du Grand Ordre Royal de la Vouivre 5577311204150209231438829721295

Ruban large de Commandeur
Du Grand Ordre Royal de la Vouivre 3821621204150210091438829721298

La Grand'Croix
Du Grand Ordre Royal de la Vouivre 9070441204151002591438829723920


La Brodée
Du Grand Ordre Royal de la Vouivre 5767831204150211051438829721301
Revenir en haut Aller en bas
 
Du Grand Ordre Royal de la Vouivre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hentaï] Le Grand Jeu
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]
» [UploadHero] Le Grand bazar [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» Une nouvelle vie [PV Yuko][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum officiel des Droits Divins :: + Les Palais Royaux + :: . Le Louvre . :: Bibliothèque Royale-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit